Sanofi

Syndrome de l’intestin irritable

Introduction

Jusqu’à plus de 20 % de la population adulte sont atteints de crampes abdominales douloureuses souvent accompagnées de ballonnements, diarrhée ou constipation sans que des symptômes physiques puissent être identifiés. En médecine, ces symptômes sont désignés par le terme de syndrome de l’intestin irritable. La cause exacte de cette affection n’est pas encore éclaircie. Pour les personnes atteintes, cela signifie une forte entrave de la qualité de vie. L’imprévisibilité des douleurs, de la diarrhée et des autres symptômes peut avoir une influence très inquiétante sur la vie privée et professionnelle du patient. Cette rubrique traite des symptômes, des causes éventuelles et des possibilités de traitement utiles du syndrome de l’intestin irritable.

bowel

Bien que les causes exactes d’un intestin irritable ne soient pas encore connues, les experts ont établi une liste des symptômes les plus importants. Le diagnostic d’un syndrome de l’intestin irritable est posé chez une personne lorsqu‘elle:

  • a dû supporter des douleurs abdominales ou un malaise, accompagnés d’altérations des selles normales pendant 3 mois au cours de l’année précédente;
  • lorsqu’elle a subi des tests relatifs à des affections, allergies et intolérances qui expliqueraient les symptômes, sans que pour autant une amélioration ne soit survenue.
head

Les personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable ont souvent une forte souffrance en raison de leurs troubles. Les douleurs abdominales, la diarrhée, la constipation, les ballonnements et la sensation de réplétion influencent le bien-être et la confiance en soi des personnes souffrantes. Cet état peut également entraîner des céphalées de tension, de la fatigue ainsi que d’autres problèmes physiques et psychiques.

Critères du syndrome de l’intestin irritable

Seul le personnel médical spécialisé est en mesure de poser un diagnostic sérieux. Le questionnaire ci-dessous contient les critères les plus importants pour le diagnostic du syndrome de l’intestin irritable. Au plus vous répondez à des questions par «oui», au plus la probabilité d’un syndrome de l’intestin irritable existe.

  • Souffrez-vous de douleurs abdominales spasmodiques, de troubles abdominaux, de ballonnements, de sensation de satiété?
  • La fréquence des selles et/ou de leur structure s’est-elle modifiée (p. ex. passage de selles molles à des selles dures, constipation, diarrhée)?
  • Les troubles s’améliorent-ils après avoir été à la selle?
  • Les troubles existent-ils depuis au moins trois mois?
  • Les troubles surviennent-ils souvent en cas de situations stressantes?
  • Avez-vous déjà passé des examens qui n’ont entraîné aucun résultat?

Au plus vous répondez à des questions par «oui», au plus la probabilité d’un syndrome de l’intestin irritable existe. Seul un médecin peut cependant poser un diagnostic sûr.

belly

Bien que des millions de personnes dans le monde entier souffrent d’un syndrome de l’intestin irritable, les scientifiques n’ont pas encore pu en constater la cause. Une hypothèse réside dans le fait que les personnes atteintes d’un syndrome de l’intestin irritable présentent une sensibilité accrue au niveau de l’appareil digestif. Les patients atteints d’un syndrome de l’intestin irritable ont tendance à réagir plus sensiblement aux aliments, au stress et à d’autres facteurs qui entravent la fonction de l’intestin. Bien que l’étiologie de l’intestin irritable ne soit pas encore connue, il existe de puissants indices suggérant que le problème peut être aggravé par l’alimentation et/ou le stress. Buscopan® soulage les douleurs abdominales et les crampes grâce à la décontraction de la musculature abdominale.

Avant que vous n’essayiez de traiter les symptômes, il est important de consulter le personnel médical spécialisé. Le diagnostic de l’intestin irritable ne peut être posé qu’après avoir exclu toutes les autres causes physiques éventuelles. La bonne nouvelle: les patients atteints d’un syndrome de l’intestin irritable ont de nombreuses possibilités de traiter leurs symptômes. Il existe également de nombreux moyens généraux que l’on peut essayer afin de minimiser les répercussions sur la vie quotidienne. Etant donné qu’exprimé en pourcentage, les personnes de plus de 50 ans souffrent moins d’un intestin irritable que les personnes plus jeunes, on suppose que les troubles ne durent pas forcément toute la vie.

Traitement des symptômes

En fonction de vos symptômes, il existe toute une série de produits qui pourraient être utiles.

Symptômes Médication Effet
Douleurs & crampes (souvent accompagnées de ballonnements, constipation et/ou diarrhée) Agents spasmolytiques (p. ex.: Buscopan®) Soulage les douleurs et les crampes abdominales
Diarrhée Anti-diarrhéiques et probiotiques Stimule la formation de selles plus consistantes.
Constipation Laxatifs Stimule le transit intestinal naturel
Ballonnements Agents contre les ballonnements Réduit les ballonnements

Vous pouvez lire plus d’informations à ce sujet dans la rubrique foire aux questions.